Vous êtes ici : Accueil > Difficulté scolaire > Elèves à besoins éducatifs particuliers > ASH-2 > T.S.A. (Troubles Spécifiques des apprentissages) > Que mettre dans un Projet Individualisé de scolarisation (P.I.S.) (par Anne (...)
Publié : 30 septembre 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Que mettre dans un Projet Individualisé de scolarisation (P.I.S.) (par Anne Le Mindu)

· Quel est le type de trouble ?
Dysphasie, dyslexie, dysorthographie, dysgraphie ….

· Prise(s) en charge extérieure :
Par quel(s) professionnel(s) et à quelle fréquence ?
Orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricien, …

· Objectifs mesurables :
Deux ou trois objectifs suffisent.

Maîtriser le langage oral :
- Faire une phrase sujet/verbe/complément en spontané (situation de classe) ou faire des phrases complexes avec emploi de : parce que, qui, que, pour, donc, et, mais…
- Améliorer la prononciation afin d’être compréhensible : un mot, une phrase courte.
- Développer des compétences en phonologie sur la syllabe et sur quelques phonèmes
(a ; i ; o ; u ; ou ; on ; r ; ch ; f).

Maîtriser le langage écrit :
Lecture
- Lire des mots de 2 ou 3 syllabes simples.
- Lire un texte simple (peu de sons complexes) et le comprendre.
- Lire un texte de 30 lignes et le comprendre.
- Améliorer la rapidité de lecture (nombre de mots correctement lus à la minute)
Production d’écrit
- Ecrire sous dictée des syllabes simples et des mots de 2 syllabes simples.
- Ecrire sous dictée des phrases simples, bien segmentées et phonétiquement correctes.
- Ecrire un texte de 5 lignes bien segmenté, phonétiquement correct et qui prend en
compte le pluriel dans le groupe nominal.
- Copier sans erreur un texte de 3 lignes.

· Engagements pour atteindre les objectifs prévus :
Enseignant(s) :
- En classe : travail individualisé 10 mn tous les jours (lecture et production d’écrits) ou
Aide personnalisée
- RASED : regroupement d’adaptation 2 fois par semaine : travail sur la syllabe en
phono, lecture, écriture, puis passage au phonème.
Famille :
- lecture à deux sur demande.
- Faire lire l’enfant à voix haute 5 à 10 mn tous les soirs.
- Aide pour les devoirs : lui lire les leçons à apprendre, aide à la mémorisation des
leçons.
- Reprise du cahier de liaison.
Elève :
- Lire tous les jours 5 à 10 minutes à haute voix.
- Montrer ses devoirs aux professeurs à la fin des cours.
Autre : (si celui-ci l’accepte)
- Orthophoniste : domaine travaillé, mise en place d’un cahier de liaison avec
l’établissement et la famille.
- Tout autre professionnel travaillant avec l’enfant (psychomotricien, ergothérapeute)

· Aménagements (voir document proposé en fin de projet)- Agrandir le support de lecture.
- Fournir la photocopie des leçons mais copie du début par l’élève.
- Proposer des dictées aménagées (dictées à trous ou barème portant sur certains mots)
- Ne pas sanctionner l’orthographe si ce n’est pas ce qui est évalué.
- Evaluer à l’oral le plus souvent possible.
- Oraliser les consignes écrites.
- Mettre les tables de multiplications à disposition.

· Evaluation du projet- Comparaison de la vitesse de lecture à partir d’un même texte en septembre, février,
juin.
- Même dictée de syllabes, mots ou phrases simples en septembre, février, juin.
- Expression écrite d’une phrase ou deux avec la bonne segmentation, phonétiquement
correcte voire les accords du pluriel.

Tout ceci sont des exemples, à chacun de cibler et d’individualiser au mieux les objectifs, raisonnables, adaptés à chaque profil , chaque élève.